Assurance et Parc d’attractions

Assurance et Parc d’attractions

Assurance et Parc d’attractions

Il arrive quelques fois, même si ces faits sont rares, des accidents dans les parcs d’attractions. Un wagon qui déraille, une barre de protection mal fixé, une ceinture mal attaché et cela peut vite tourner au drame. Certaines attractions ont dû fermer à cause de ces accidents qui ont coûté la vie à certain. Comment les parcs d’attractions font-ils face à ces accidents et que mettent-ils en œuvre pour assurer la sécurité des visiteurs ? C’est ce que nous allons essayer de voir à travers cet article.

La Responsabilité Civile Professionnelle

La responsabilité civile professionnel en général couvre les dommages aux personnes. Tous les parcs d’attractions sont tenus en général de disposer d’une telle assurance. Cette assurance couvre en général et en priorité les préjudices corporels que les visiteurs sont susceptibles de subir et peut aussi couvrir des préjudices concernant le matériel et les finances. La responsabilité civile professionnelle est calculé par les experts selon deux critères distincts, il prend en compte les problèmes que peuvent rencontrer les visiteurs lors de l’évacuation et les dangers que peuvent provoquer les attractions. Plus il y a d’affluence dans le parc, plus il faudra investir dans l’assurance pour assurer la sécurité des visiteurs, mais aussi du personnels, Disneyland affirme avoir dépensé plus de 3,5 millions d’euros pour couvrir les frais de responsabilité civile professionnelle, quant au parc Astérix, il a dépensé plus de 15 millions d’euros par ans pour couvrir les différents dommages, que ce soit des dommages corporels ou des dommages matériels ou immatériels.

La dangerosité des attractions

Les cotisations annuelles concernant la responsabilité civile professionnelle varient en fonction de l’affluence, mais aussi et surtout en fonction des attractions. Un manège pour enfant ne sera pas aussi dangereux qu’un grand huit, c’est pourquoi il faut évaluer la dangerosité des attractions pour savoir combien coûtera la cotisation. Les parcs d’attractions se doivent donc d’évaluer à l’avance le montant de l’assurance.

Indemnisations

Concernant les montants de l’indemnisation si des visiteurs sont victimes d’un préjudice corporels varient en fonction de ce préjudice. Cette indemnisation peut aller jusqu’à des millions d’euros pour des préjudices très graves. Cependant, les cas de sinistre grave restent encore très rares et heureusement, seulement quelques cas, ont été recensés et certains visiteurs n’ont eu que des blessures superficiels.

Cas du train de la mine

À Disneyland, ce sont 5 personnes qui ont été blessées en 2011 à cause d’un accident di technique dans l’attraction très connu du Train de la Mine. Heureusement, toutes les personnes ont survécu et 4 personnes sont sorties avec des blessures légères, seul un homme de 38 ans a souffert d’un traumatisme crânien. C’était la première fois que le parc subissait un tel accident depuis 19 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *