Le marché automobile profite des performances de PSA

Le marché automobile profite des performances de PSA

Le marché automobile profite des performances de PSA

Lors du mois de novembre, les immatriculations de voitures neuves ont progressé de 10,3%. En ce qui concerne le groupe PSA elle ont augmenté de 34,1% et celle de Renault de 5,3%. Le marché automobile français montre toujours qu’il est en bonne santé, selon les chiffres publiés en ce vendredi 1 décembre par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), avec une hausse de plus de 13% en novembre, le marché a progressé de 10,3% au cour du mois de novembre par rapport à la même période de l’année 2016. Cette bonne tenue est dû à la présence d’un jour ouvré supplémentaire d’une année à l’autre et, en partie, grâce aux très bonnes performances du groupe PSA (Peugeot, Citroën, DS).

PSA profite de l’incorporation d’Opel

Avec des immatriculations qui sont en hausse de 34,1% lors du mois de novembre, le groupe PSA tire vers le haut le marché de l’automobile, aidé en autre par l’ajout des chiffres de la filiale Opel, qui étant l’année dernière compris chez General Motor. La marque Opel permet donc à PSA d’ajouter plus de 6300 voitures immatriculées en plus. Cependant, même sans la marque Opel qui fait gonfler les chiffres, le groupe PSA est en très bonne forme puisque les immatriculations de la marque Peugeot augmentent de 24,5%, celles de la marque Citroën de 10,8% et celles de DS de 13,8%. Du côté de Renault, l’augmentation est plus modeste avec seulement 5,3% de hausse.

Résultat différents pour les marques étrangères

Chez les groupes étrangers, Volkswagen, premier importateur en France, affiche une baisse de 0,6% au cour du mois de novembre. Ainsi, ce repli recouvre les performances selon les différentes marques : Volkswagen recule de 4,1%, Skoda progresse de 35,6%, Seat chute de 15,5% et la marque Audi progresse de 0,4%. La marque Toyota, profite de la crise du diesel, avec ses modèles hybrides essence/électrique et voit de ce fait ses immatriculation augmenter de 11,7%. La marque Nissan, recule de 3%. Ford est en progression de 16,1%, Fiat-Chrysler (FCA) de 9,3%, le groupe BMW de 18% et Daimler (Mercedes et Smart) de 19,6%. Des résultats très contrastés donc, selon les différentes marques étrangères.

Une hausse annuelle entre 3% et 5%

Avec pas moins de 180.013 voitures particulières neuves immatriculées au cour du mois de novembre, le marché de l’automobile français touche les 1.917.384 unités et ce, depuis le début de l’année. Soit une augmentation de 5,3% avec des données brutes au cour des onzes premier mois de l’année. Le CCFA, anticipe une hausse de 3% à 5% en 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *